Vacances de février : un confinement de trois semaines envisagé, vos congés seront-ils menacés ?

Les vacances scolaires du mois de février pourraient se terminer avec une mauvaise nouvelle pour certaines académies.

Paris
Source : capture Pixabay

Les Parisiens auront l’occasion de retrouver le chemin de l’école le 1er mars, mais la dernière conférence de a mentionné de nouvelles mesures. Elles seront étudiées dans la semaine et elles pourraient être appliquées dès le 6 mars. Plusieurs dizaines de départements sont sous surveillance puisque le taux d’incidence est très élevé par rapport à la moyenne. Alors que le partiel le week-end entre en vigueur dès le dernier week-end de février pour Dunkerque et Nice ainsi que le littoral, la mairie de a demandé un confinement de trois semaines.

Un prolongement des vacances de février pour la zone C ?

Alors que la zone C reprendra les cours d’ici le 8 mars, nous apprenons que la mairie de Paris a formulé une demande auprès du . En effet, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris a révélé selon Le Monde que la demande sera étudiée par le gouvernement qui restera donc le seul à décider si oui ou non cette mesure pourrait entrer en vigueur.

  • Paris demande donc un confinement de trois semaines et il pourrait prendre effet après les vacances scolaires qui se terminent pour la zone C.
  • Gabriel Attal a pu fournir une première hypothèse alors qu’il était sur les ondes de Inter.
  • La situation sanitaire est en train de se dégrader dans près de 20 départements, mais le porte-parole du gouvernement estime que cette demande n’est pas forcément pertinente.

Jean Castex a précisé le 25 février lors de sa conférence de presse que le confinement n’était pas envisagé pour l’instant pour l’ensemble du pays. Par contre, le gouvernement teste les effets d’une version locale pour les Alpes-Maritimes ainsi que Dunkerque. Pour cette dernière, le taux d’incidence est tout de même de 900 cas pour 100 000 habitants, il est pratiquement 4 fois plus important que le taux national.

Paris demande toutefois un procédé assez spécifique avec un confinement de trois semaines. La mairie pourrait alors ouvrir tous les commerces ainsi que les bars, les restaurants et les cafés à la suite de cette mesure. Jean Castex a pu s’exprimer selon LCI notamment en précisant que cette idée concernant des confinements de trois semaines dans le but d’ouvrir tous les établissements n’était pas pertinente. Le Premier ministre a même précisé qu’il ne fallait pas « raconter des fadaises ».

Le confinement de trois semaines ne serait pas intéressant

Jean Castex lors de sa conférence de presse du 25 février a précisé qu’il ne fallait pas penser que le confinement était une solution miraculeuse. Certains estiment qu’il faut tout fermer pendant un mois, rester chez soi totalement enfermé et limiter drastiquement les contacts pour en finir avec le coronavirus. Le Premier ministre qui était en déplacement au centre hospitalier de Nantes a souhaité préciser que ce n’était pas possible notamment à cause des variants. Ces derniers sont de plus en plus nombreux et surtout ils se propagent rapidement.

Alors que les vacances scolaires sont toujours au rendez-vous pour la zone B qui profite d’une semaine supplémentaire, la zone A a retrouvé l’école la semaine dernière et la zone C pourra retrouver un quotidien classique le 1er mars. Pour l’instant, le confinement est seulement valable pour les Alpes-Maritimes et Dunkerque pour une durée de deux semaines, cela concerne que le week-end. Par contre, le maire de Bordeaux formule une autre demande selon le journal LCI puisqu’il souhaite que les mesures soient réduites, car la situation sanitaire semble s’améliorer.

Les Parisiens qui sont partis en vacances pourront donc rentrer tranquillement, mais sachez que le couvre-feu est toujours en vigueur dès 18 heures. Les prochains jours seront ensuite déterminants pour d’éventuelles mesures pour les 20 départements.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.