Le prince William : une lettre touchante qu’il a écrite suite à la pandémie est dévoilée !

Le deuxième petit-fils de la reine Elizabeth II rend un vibrant hommage aux acteurs qui ont œuvré dans la lutte contre le covid-19 au Royaume-Uni.

Le a écrit une lettre très émouvante dans laquelle il exprime sa gratitude à l’égard des communautés d’ambulances aériennes ayant contribué dans la lutte contre la pandémie du qui a secoué le monde ces 5 derniers mois.

Le duc de Cambridge rend hommage aux personnels d’ambulances aériennes

Pendant cette dure épreuve que traversait le monde en général et en particulier le Royaume-Uni, le duc de Cambridge et son épouse n’ont pas cessé de faire des visioconférences pour encourager le personnel médical. Les deux tourtereaux n’hésitent pas à faire des sorties pour remercier les services d’entraide ou le service public hospitalier dans le Royaume-Uni depuis le début de cette crise. Lui qui tient tant à exprimer sa reconnaissance à tous les acteurs qui ont pris part à cette lutte, a récemment écrit une lettre adressée aux vingt-une organisations d’ambulances aériennes qui ont joué un rôle déterminant dans le combat contre le coronavirus.

Il s’agit des hélicoptères de transfert et d’urgence qui ont puissamment travaillé aux côtés de la médecine pour venir à bout de cette maladie. Ainsi, le père de Georges les a remerciés pour le dévouement et le courage dont ils ont fait preuve afin de sauver des vies lorsque cette pandémie sévissait. Bien que son message consiste à remercier ce corps, il est loin d’être en anodin d’autant plus que le mari de Kate Middleton a lui-même été en service à East Anglian Air Ambulance de 2015 à 2017. C’est un service d’ambulance aérienne dont il est très passionné. Ceci étant, il est conscient des difficultés encourues par ses vaillants confrères dans l’exécution de leurs fonctions. De plus, le moment a été bien choisi car il aurait écrit cette lettre lors de la semaine consacrée à l’ambulance aérienne. Dans cette lettre, il reconnaît le travail effectué par les différentes équipes à l’endroit desquelles il a exprimé son respect.

Les propos encourageants du prince William

Toujours dans ses propos, le grand frère d’Harry a également évoqué les challenges de cette crise sanitaire en parlant de la capacité des personnels de ce corps de métier à s’adapter au contexte. Il a d’ailleurs interpelé tous les travailleurs à se soutenir les uns les autres pendant ces moments de troubles et a terminé son propos par un mot de reconnaissance « Votre dévouement inlassable à sauver des vies et à aider ceux qui en ont le plus besoin est une source énorme fierté pour notre pays ». Le prince William et son épouse savent que le fait de remercier les acteurs majeurs ayant œuvré contre cette maladie, les encourage à mieux travailler davantage ce d’autant plus que c’est pour une bonne cause, notamment celle de voler au secours des personnes malades.

Il faut dire que la crise mondiale du coronavirus n’a épargné personne même pas la famille royale. Le Royaume-Uni qui a vu son premier être infecté, est mieux placé pour parler de cette maladie. Si le duc de Cambridge a multiplié des sorties et visioconférences pour remercier le personnel de santé, c’est bien parce que la famille royale a vu l’un des leurs souffrir de cette maladie. En effet, le prince Charles, le beau-père de avait été testé positif au covid-19 en mars dernier. Après cette annonce, il aurait été mis en quarantaine dont il est sorti le 1er avril. Ce temps en isolement du prince de Galles avait suscité beaucoup de réactions sur la toile d’autant plus que les autorités recommandaient de passer 14 jours mais le père du prince William qui avait été testé positif le 25 mars sortait de sa quarantaine le 1er avril. Toutefois, le fils de la reine Elizabeth II a survécu à cette crise malgré son âge très avancé.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.