La Moselle pourrait avancer les vacances scolaires au vu des annonces d’Olivier Véran

Olivier Véran donnait une conférence de presse le 11 février à 18h45, il a donc partagé son inquiétude par rapport à la Moselle.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

Si les variants ne progressent pas forcément très vite dans le reste de la France, l’inquiétude semble être au rendez-vous pour la Moselle. En effet, la pandémie semble être inquiétante et plusieurs pistes sont énoncées pour tenter de réduire la propagation du virus. Parmi celles-ci, nous avons d’un côté la modification des dates pour les scolaires et de l’autre un reconfinement local.

Le préfet pourrait avancer les vacances scolaires pour la Moselle

Olivier Véran a précisé lors de cette conférence de presse que la France avait pu gagner du temps, mais il espère que cela sera suffisant. Dans ce contexte, le confinement général pourrait être évité. Il a également évoqué le cas de la Moselle, qui semble être inquiétant à cause des variants, du coronavirus. Le préfet de la Moselle pourrait donc avancer les vacances scolaires comme le maire de Metz a pu le déclarer sur BFMTV : « le préfet s’apprêterait à annoncer une avancée des vacances scolaires ».

  • Si cette hypothèse est validée, les vacances scolaires pourraient commencer le 13 février et non le 20 février pour la zone concernée.
  • Il est important de prendre cette annonce avec des pincettes puisqu’elle n’a pas été validée, il faudra patienter pour connaître la volonté réelle du préfet.
  • Gabriel Attal précise que toutes les mesures sont envisagées, le porte-parole du gouvernement a notamment pu s’exprimer sur Europe 1.
  • Il estime que le gouvernement pourrait prendre des mesures au niveau local si la situation le demande.

La situation sanitaire est inquiétante pour la Moselle, mais elle reste fragile pour l’ensemble de la France. Il est encore possible d’éviter un confinement national selon lui, mais le gouvernement surveille donc la situation « comme le lait sur le feu ». Olivier Véran a tout de même précisé que de nombreux cas de variants avaient été identifiés au cours des derniers jours.

Les élus locaux pourraient alors renforcer les mesures notamment pour la Moselle. Si la piste du changement des dates pour les vacances scolaires est à l’étude, c’est aussi le cas pour une modification de l’heure du couvre-feu, mais également le confinement local. Comme ce fut le cas auparavant, aucune mesure n’est mise de côté et tous les scénarios sont évoqués.

Confiner la Moselle ne serait pas une bonne idée

Au lendemain de la conférence de presse d’Olivier Véran, le président du département de la Moselle à savoir Patrick Weiten a pu prendre la parole sur BFMTV. Il a notamment précisé que le confinement ne sera pas suffisant, car les habitants seront contraints de rester chez eux et cela ferme hermétiquement le département. Il estime qu’il est beaucoup plus judicieux de mener « une action dynamique qui est celle de la vaccination ». Apparemment, une visioconférence a eu lieu entre le préfet et les élus locaux, mais cette hypothèse du reconfinement local ne semble pas plaire.

Pour l’instant, aucune mesure de ce genre n’a été évoquée, mais, techniquement, comment avancer les vacances scolaires pour la Moselle ? Si cela venait à être mis en place, les Français seraient finalement avertis à la dernière minute, il est donc difficile de penser que cette mesure pourrait être appliquée, sachant que nous sommes le 12 février. Il faudra donc attendre les prochaines nouvelles apportées par le gouvernement pour savoir si les mesures restent celles connues ou si d’autres, un peu plus complexes, sont envisagées. Les variants sont inquiétants, car ils sont beaucoup plus contagieux que la version classique du coronavirus. C’est pour cette raison que le nombre de cas pourrait connaître une forte hausse.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.