Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter ?

Porter une grossesse est le souhait de beaucoup de femmes et le faire risque est la meilleure des prières. Au cours d’une grossesse, votre organisme peut présenter plusieurs faiblesses. Elles peuvent avoir un effet aussi bien sur vous que sur votre bébé.

L’une des situations susceptibles d’être un danger pour une grossesse est le diabète gestationnel. Vous avez donc besoin de la maitriser et prendre ainsi des dispositions pour l’éviter.

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Encore appelé le diabète de grossesse, comme l’indique son nom, il est une sorte de surplus du taux de sucre dans le sang pendant la grossesse. Sa particularité réside dans le fait qu’il ne survient que chez une femme enceinte. La patiente peut avoir déjà ou non un diabète antérieur à la grossesse.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Eugénie (@physio_mum974)

Comment éviter le diabète gestationnel ?

Il existe plusieurs niveaux de traitements contre le diabète gestationnel, à savoir :

  • Traitement préventif

Avant de tomber enceinte, vous devez veiller à de bonnes et saines habitudes. Votre alimentation doit être saine et équilibrée accompagnée régulièrement du sport. Si vous constatez déjà un surplus de poids, c’est le meilleur moment pour vous de chercher à en perdre avant de tomber enceinte. Ne prenez pas le risque de virer vers une hypoglycémie dans votre alimentation.

  • Traitement curatif

Il faut tout commencer par un examen, pour évaluer le niveau de complication avant tout soin. C’est en fonction des résultats que votre médecin qui suit avec attention la grossesse vous proposera des soins.

Pour la plupart du temps, lorsque le traitement médical ne s’impose pas, on privilégie un régime alimentaire adapté à votre état. On vous proposera de changer votre manière de manger et aussi des habitudes ou comportements quotidiens. À cette étape, le sport peut aussi vous aider.

On recommande souvent la marche quotidienne en fonction de votre capacité physique à supporter et la grossesse et ces malaises.

Qu’est-ce qui cause le diabète gestationnel ?

Il y a une production d’hormones nécessaires pour le déroulement normal d’une grossesse. Cette production est assurée par le placenta.

Ces hormones une fois produites, influencent négativement aux activités d’une autre hormone appelée insuline chargée de réguler le taux de sucre dans le sang. C’est ce processus qui favorise l’augmentation rapide de taux de sucre dans le sang pendant la grossesse.

Quels sont les symptômes du diabète gestationnel ?

De façon apparente, il est difficile de remarquer un signe physique sur la personne qui vous permet de parler immédiatement d’un diabète gestationnel. Ce n’est qu’un examen de glycémie qui vous permet de diagnostiquer avec certitude ce mal. Toute fois avec un peu plus d’attention sur vous-même vous pouvez remarquer les mêmes signes que le diabète, c’est-à-dire :

L’augmentation de la quantité de l’urine, l’envie constante de boire de l’eau, une fatigue constante et parfois des infections. Étant donné que ce sont des signes parfois normaux chez une femme enceinte, le recours au test est conseillé.

 Conséquences du diabète gestationnel

L’expérience a montré que le diabète gestationnel expose la femme à un diabète de type 2. Pas pendant la grossesse, mais bien après. Il peut avoir de graves conséquences sur le fœtus et sur la mère porteuse.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter ?