Coffee & Kareem : que vaut la nouvelle comédie de Netflix ? Les avis sont très partagés !

Si vous n’en avez que faire de la dernière saison de La Casa De Papel ou de l’adaptation en animé de Castlevania, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur Coffee & Kareem, la nouvelle comédie de Netflix ?

Réalisé par Michael Dowse, déjà vu dans Stuber ou Fight Games, sur un scénario de Shane Mack, voit défiler à l’écran Ed Helms, Terrence Little Gardenhigh, Betty Gilpin, RonReaco Lee, Andrew Bachelor, David Alan Grier et Taraji P. Henson.

De quoi parle l’histoire de Coffee & Kareem ?

Sortie le 3 avril dernier sur Netflix, la nouvelle production déjantée Coffee & Kareem est un concentré d’humour gras de situations improbables, qui s’enchaînent pendant les 88 minutes que dure le film.

Dans la lignée des nombreuses comédies policières loufoques qui ont pu exister, Coffee & Kareem ne révolutionne pas le genre, mais peut permettre de s’occuper un moment pendant cette période de . Mais de quoi le film parle-t-il exactement ?

James Coffee, officier de police de son état, profite de sa nouvelle relation avec Vanessa Manning, même si le fils adoré de cette dernière, Kareem, 12 ans, s’attèle sérieusement à les faire rompre. Alors qu’il tente d’effrayer définitivement le petit ami de sa mère, Kareem essaie d’embaucher des criminels en cavale pour le faire fuir, mais il démasque accidentellement au passage un réseau secret d’activités criminelles, faisant de sa famille la nouvelle cible de ce dernier. Pour protéger sa mère, Kareem doit faire équipe avec Coffee, un partenaire dont il se serait bien passé, pour se lancer dans une poursuite dangereuse des fugitifs à Detroit.

Coffee & Kareem : des critiques loin de faire l’unanimité

Même s’il est bon de rire en ce moment, Coffee & Kareem est loin d’être le film bon enfant et familial que l’on nous présente. En effet, sous couvert de faire rire le public, il accumule tous les défauts les plus détestables :

  • Les insultes racistes, sexistes et homophobes fusent dans tous les sens.
  • La violence est purement gratuite et ne sert pas du tout le propos général du film.
  • La est d’une bêtise souvent navrante, qui ne se paye même pas le luxe de nous détendre.

Malgré un casting 5 étoiles, avec Ed Helms, déjà vu dans la trilogie Very Bad Trip, ou Taraji P. Henson, actrice inoubliable du film Les Figures de l’Ombre, cette comédie loufoque ne manque pas de maladresses, comme dans sa façon d’aborder le thème de la famille recomposée ou les clichés des relations inter-communautés. Quelques points positifs sont à noter néanmoins, à l’image du duo improbable entre le flic et l’ado qui fonctionne plutôt bien, ainsi que le charisme du jeune Terrence Little Gardenhigh, révélation incontestée de Coffee & Kareem.

Qui est Terrence Little Gardenhigh, la jeune star de Coffee & Kareem ?

Comme son personnage de Kareem, Terrence Little Gardenhigh aura bientôt 13 ans, puisqu’il est né le 20 avril 2007, à Pinehurst en Caroline du Nord. Il était principalement connu jusqu’ici pour avoir joué dans Henry Danger et Danger Force, deux productions de la chaîne américaine pour enfants Nickelodeon. D’après ses partenaires de tournage, Gardenhigh serait un enfant très poli, amical et surtout hilarant, toujours à vouloir faire rire son entourage, bien loin du personnage de Kareem, grossier, manipulateur et insolent. Le jeune acteur est la vraie révélation de cette comédie déjantée, tant il est incroyable d’aisance. À coup sûr, on le retrouvera très vite dans d’autres films !